Né le 19 juin 1909 à Longchaumois (Jura), massacré le 11 juillet 1944 à Longchaumois ; victime civile.

Jean Paul Hugon était le fils de Georges Joseph, négociant et de Madeleine Jeanne Buffard-Morel, sans profession.
Le 11 juillet 1944 les Allemands lancèrent une opération de représailles contre le maquis du Haut Jura et la population. Jean Hugon sera fusillé au lieu-dit "Grand Essard", à Longchaumois.
L’acte de décès fut dressé le 13 juillet 1944.
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Longchaumois (Jura).
Son nom figure sur les plaques commémoratives dans l’église, sur la stèle commémorative 1939-1945 et sur le monument aux morts, à Longchaumois (Jura).
Sources

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable