Né le 29 septembre 1912 à Le Champ-Saint-Père (Vendée), massacré le 8 juin 1944 à Issoire (Puy-de-Dôme) ; maréchal-ferrant ; victime civile.

Achallé Georges
Achallé Georges
Monument aux Morts de Montreuil (Vendée).
Fils de Alfred, cultivateur, et de Hélène, née Mathé, Georges Achallé eut une sœur née en 1920.
Il se maria à Paris dans le 15 ° arr. le 14 janvier 1939 avec Denise Rio et était domicilié à Issoire où il était maréchal-ferrant.
Il circulait à bicyclette dans une rue près du quartier militaire de Bange, à Issoire quand il fut abattu par un soldat allemand, le 8 juin 1944 à midi. On ignore les raisons de cette exécution sommaire puisqu’il ne semble pas qu’il y ait eu ce jour là d’échanges de coups de feu entre la Résistance et les troupes allemandes cantonnées à Issoire.
Son nom figure sur Monument aux Morts 1939-1945 à Issoire, et sur Monument aux Morts à Montreuil (Vendée).
Il n’a pas de dossier aux Archives des Victimes des conflits contemporains à Caen.
Sources

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— Mémorialgenweb.— Filae .— état civil Issoire et Le Champ-Saint-Père ?

Eric Panthou

Version imprimable