Né le 29 octobre 1926 à Autun (Saône-et-Loire), massacré le 13 juillet 1944 à Anost (Saône-et-Loire) ; étudiant ; victime civile.

François Basdevant était le fils de Jules Dominique Jean Baptiste Louis, professeur à l’École libre des sciences politiques et de Renée Mathilde Louise Mallarmé. Il était étudiant et domicilié chez ses parents, 1 rue de Cassini, à Paris (XIVe arr.)
Le 12 juillet 1944, un convoi ennemi de 250 hommes pénétra dans le village d’Anost (Saône-et-Loire) et pilla le bourg. François Basdevant âgé de 17 ans fut arrêté par les Allemands en compagnie d’André Feffer et exécuté le 13 juillet 1944. Les corps furent retrouvés le 15 juillet à 18 heures au lieu-dit "la Pommeraye" et le décès paraissait remonter à trois jours.
L’acte de décès fut dressé le 15 juillet 1944 sur la déclaration du père de François Basdevant
Son nom figure sur le monument commémoratif, à Anost (Saône-et-Loire).
Sources

SOURCES : Morvan, « terre de résistance » : le maquis Socrate en 1944, thèse de Jean Lachambre, Université Lumière Lyon 2.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable