Né le 24 février 1911 à Argenteuil (Val-d’Oise), exécuté sommairement par fusillade le 21 juin 1944 à Fridefont (Cantal) ; fraiseur-outilleur chez Citroën puis dessinateur industriel ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI) du Cantal.

Fils de Guillaume Adolphe, cultivateur à Authezat (Puy-de-Dôme) et Alice, née Collain, Guillaume Pierre dit Guy Clavot était marié depuis le 21 décembre 1940 au Chesnay (Yvelines) avec Marcelle Carrey. Ils n’eurent pas d’enfant. Titulaire d’un CEP, il était fraiseur-outilleur et habitait en région parisienne sans qu’on connaisse son adresse exacte.
Il fut mobilisé en 1939 à la 173ème Compagnie auto puis au CMT 22 à Versailles et enfin affecté spécial chez Citroën le 30 octobre 1939. A sa démobilisation, le 12 juin 1940, il resta chez Citroën à titre civil. A une date qu’on ignore, il vint s’installer en Auvergne, dans la commune de ses parents à Authezat. Il exerçait ici la profession de dessinateur industriel.
Il est entré dans la résistance le 16 mai 1944, sous le commandement du capitaine Saint-Yves, au sein des FFI du Cantal, stationné à Chaudes-Aigues, sous le pseudonyme Carré. Soldat de 2éme classe à la 12ème Compagnie du Mont-Mouchet, il eut également comme chef le commandant Alfred Henry Fournier, chef de la Zone 9, groupe Revanche, du Cantal. Il passa ensuite sous le commandement d’Edmond Leclanché, alias Tonio avec lequel il participa aux combats du Cantal.
Il fut fait prisonnier lors des combats de la Truyère et exécuté sommairement par fusillade par les Allemands à Fridefont (Cantal), le 21 juin 1944.
Après-guerre, son épouse habitait Wissous (Essonne, ex Seine-et-Oise).
Il a été reconnu "Mort pour la France", homologué FFI du 28 mai au 21 juin 1944. Il fut cité pour la croix de Guerre.
Son nom figure sur le Monument commémoratif 1939-1945 à Fridefont.
Il n’a pas de dossier à Caen.
Par jugement du tribunal civil de Saint-Flour en date du 28 mai 1946, son décès le 21 juin 1944 à Fridefont a été déclaré constant.
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 132676, dossier Guillaume Clavot. — Mémorialgenweb. — État civil Argenteuil et Fridefont.

Eric Panthou

Version imprimable