Né le 26 juillet 1919 à Villers-Robert (Jura), massacré le 9 juillet 1944 à Mantry (Jura) ; cultivateur ; victime civile.

Philibert Ridard était le fils de Claude Félicien et de Marie Léontine Douimé, tous deux cultivateurs domiciliés à Villers-Robert. Il était célibataire et domicilié à Villers-Robert.
Début juillet 1944, les Allemands lancèrent une vaste offensive militaire contre les maquis et la population du Haut Jura, baptisée "opération Treffenfeld". Le 7 juillet, une colonne montée en provenance de Dijon cantonna à Dole. Forte d’environ 400 hommes, dont de nombreux « cosaques » des osttruppen, elle prit le lendemain la direction de Lons-le-Saunier. Son avant-garde fut accrochée à la hauteur du village du Deschaux (Jura) par un groupe de maquisards qui se replia sans pertes. L’ennemi s’en prit alors aux populations des villages traversés, le Deschaux et Villers-Robert. Deux femmes furent violées et les villages furent pillés. Une soixantaine d’hommes de tous âges furent ramassés comme otages et servirent de boucliers humains. Ils passèrent la nuit au bourg de Sellières et reprirent la marche le lendemain vers Lons-le-Saunier. C’est à Mantry que cinq otages qui ralentissaient la troupe par leurs difficultés à suivre l’allure imposée furent abattus.
Philippe Ridard était l’un d’eux et a été fusillé le 9 juillet 1944 à onze heures avec quatre autres personnes, en bordure de la RN83, près du Moulin de Tortelet, à Mantry.
L’acte de décès fut dressé le 5 novembre sur la déclaration de Félix Belleval, 34 ans, secrétaire de mairie à Mantry.
Son nom figure sur la stèle commémorative érigée sur les lieux en bordure de la RN83, à Mantry (Jura).
Sources

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945, Monument de Mantry-Mauffans (Jura), par André Robert, 2014.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable