Né le 11 janvier 1915 à Painswick (Gloucestershire, Royaume-Uni), exécuté sommairement le 7 juillet 1944 à Rom (Deux-Sèvres) ; soldat du Special Air Service (SAS).

Sidney Ryland était le fils de Sydney et de Margaret née Scrivens. Employé d’épicerie puis chauffeur de camion, il fut mobilisé en avril 1940 dans le Dorsetshire Regiment des Unités auxiliaires. Après leur dissolution, il se porta volontaire en février 1944 pour le 1er SAS. Après son stage de parachutisme à Ringway, il fut retenu pour l’opération Bulbasket et parachuté dans la nuit du 10 au 11 juin avec Rideout, Ashley et Weaver.
Sidney Ryland fut l’un des SAS britanniques faits prisonniers le 3 juillet 1944 à Verrières (Vienne) avec un pilote américain. Les 31 captifs furent exécutés par les Allemands le 7 juillet 1944 dans le bois de Guron, en forêt de Saint-Sauvant sur le territoire de la commune de Rom (Deux-Sèvres) où il est inhumé avec ses camarades. Sa tombe porte l’inscription
Sur sa tombe est gravée l’inscription suivante : Golden memories silently kept. We who loved him well never forget (Souvenirs en or gardés en silence. Nous qui l’aimions ne l’oublierons jamais).
Sources

SOURCES : Christian Richard, 1944, Le Special Air Service en Poitou, Opérations Bulbasket et Moses, La Crèche, La Geste, 2018, p. 411. — Paul McCue, SAS Opération BulBasket, London, Pen & Sword Paperback, Leo Cooper, 2009, 2e éd.

Christian Richard, Dominique Tantin

Version imprimable