Dimanche 20 août 1994, une importante colonne allemande (150 véhicules environ fortement armés, composée de 2000 soldats en majorité d’Allemands (mais aussi de "Mongols", de Turkmènes, de Géorgiens, de Polonais) venant de la base aérienne de Toulouse (Francazal) par Grenade, Ondes, Castelnau Bou Loc et se dirigeant vers Montauban (Tarn-et-Garonne) sont abordés à Villaudric par des membres de l’armée française avec un drapeau blanc. Les parlementaires leur proposent la reddition en leur garantissant un bon traitement et l’absence d’utilisation de leur matériel. L’affaire semble en bonne voie quand un camion de trois maquisards de Fronton, non informés, survenant à l’improviste, ouvrent le feu sur des sentinelles, ou l’inverse, provoquant la rupture des négociation et l’affrontement. Le chauffeur du camion, Albert de Falguières (baron) de Fronton, est fait prisonnier, lié, placé sous la camion auquel les Allemands mettent le feu. Il périt carbonisé.
Les soldats allemands se répandent dans la commune de Villaudric, entrent dans le café Jambart vers 15-16h, sans provocation de la part des clients, ils les font sortir et en abattent 16. Un client, Arstide Escoffre, cantonnier auxiliaire, 69 ans, né à Vacquiers (Haute-Garonne) le 19 mars 1876, blessé, fait le mort et survit, idem pour Émile Valette, 45 ans, cultivateur, demeurant à Villaudric, né dans la commune le 20 septembre 1899. Une plaque sur le mur du café en donne la liste. Trois d’entre-eux appartenaient aux FFI. Il y eut trois autres morts tués à leur domicile.
Sur la route, les troupes allemandes tiraient sur tout le monde tuant le petit André Marrot, 10 ans et Mme Clavel qui fermait ses volets et brûlant la ferme Daste. Des miliciens français étaient présents. Il y eut au total 25 morts, 19 figurent sur la plaque à l’entrée du café Jamnart. La colonne gagna ensuite Gaillac et Albi. (36 morts français). Ils se rabattirent vers l’est à Lacaune, où ils furent accrochés dans la région de Teillet-Montroc par le groupe Trioche de l’ORA qui perdit le lieutenant Croze. Ils abattirent le jeune Séverac de Montrac, 14 ans, continuent avec Lacaune et Murat. Le Corps franc de la Montagne noire les attaqua au Pont le la Mouline, 9 tués français. La colonne allemande ne rejoignit jamais la vallée du Rhône.
SOURCE : Arch. Dép. Tarn-et-Garonne, 1188 W artic !e 62, enquête de Saulière, correspondant départemental du Comité national d’histoire de la 2e guerre mondiale.
Morts de Villaudric
Selon l’ordre de la plaque apposée sur les murs du café Jambart
FFI de Villaudric
JAYLES Louis, propriétaire, fils du maire, le 11 août 1921 à Villaudric, de Lucien Jayles, maire de Villaudric né dans cette ville le 30 octobre 1879
PANASSIER Antoine, jardinier, né le 28 mai 1896 à Montauban, marié , un enfant, fils de Panassier Marie. 48 ans (marié, sa femme fut secrétaire de mairie de Villaudric)
PORTES Jean-Marie, propriétaire, né le 15 octobre 1912 à Fronton, fils de Clément et de Conte Rose, célibataire. 32 ans
FFI de Fronton
DE FALGUIERES Alain, 23 ans, baron.
Civils de Villaudric
AZEMA Henri, régisseur, né le 26 mars 1885 à Fraisse-Cabadès (Aude, fils de Jacques et de Mélanie Lagousse, marié, deux enfants. 58 ans.
BRUEL Pierre, propriétaire, né le 28 avril 1881 à Villaudric, fils de Louis et de Turroques Barthélémy, marié , deux enfants. 63 ans
CARRARO Félix, cultivateur, né le 16 novembre 1906 à Campo-Saint-Pierre (Italie), fils de Anselmao et de Régina Santenarde, célibataire. 42ans
COMBETTE André, cultivateur, né le 23 janvier 1913 à Montauban, fils de Laurencie Combette, célibataire.31 ans
CLADET, veuve OLIVIER, propriétaire, née le 26 novembre 1875 à Villemur, fille de Jean Cladet et Louise Gasc, veuve, un enfant. 69 ans. qui fermait ses volets
FAURE Fernand, facteur des PTT, né le 16 juillet 1900 à Villaudric, fils de Louis et de Henriette Doumenc, marié, un enfant. 44 ans
FOURCADE Daniel, courtier en vins à Villaudric, 44ans, né le 17 mai 1900 à Roquemaure, fils de Jules et de Bénech Julie, marié, deux enfants.
GAY Joseph, propriétaire, né 19 avril 1901 à Villaudric, fils de Pierre et de Marie Lauzeral, marié, deux enfants. 43 ans
GAZAGNE Marius, propriétaire, né le 1er juin 1904 à Villaudric, fils de Jean et de Célestine Barrière, marié, deux enfants. 40 ans
GINESTE Emmanuel, propriétaire, présent dans le café il demanda un cessez le feu pour évacuer les blessés, sans résultat. Né le 18 février 1896 à Villaudric, fils de Etienne et de Marie Gay, marié un enfant. 48 ans
LARROQUE Jean, épicier à Villaudric, né le 26 juin 1912 à Villaudric, fils de Louis Laroque et de Elisa Blancal, marié sans enfant.32 ans
LIWARA Marcel, cultivateur dit aussi Livara Jean 44 ans, né le 19 février 1900 à Zuisepy (Pologne), fils de Jacob et Yaviga, marié, deux enfants.
MARROT André, enfant 10 ans ou MARPOT ou MARIOT, écolier, né le 18 juillet 1934 à Villaudric, fils de Bernard et de Renée Mader
SIRVEN François, boulanger, né le 7 mai 1872 à Villaudric, fils de Étienne et de Anne Charron, marié, sans enfants. 72 ans
Civil de Bouloc
Vigouroux Gilbert, propriétaire au Bouloc, né le 4 février 1907 à Bouloc, de Jean Baptiste et de Jean Germaine, marié, un enfant. 37 ans
Sources

SOURCE : Arch. Dép. Tarn-et-Garonne, 1188 W artic !e 62

Version imprimable