Né le 16 février 1914 à Épernay (Marne), massacré le 18 août 1944 à Guêprei (Orne) ; employé de la SNCF.

Jeany-Marie Joly fut abattu par les autorités allemandes pour avoir regagner son abri trop tardivement.
Consulter le dictionnaire des cheminots.
Sources

SOURCES : Boudin Gérard et Garnier Bernard, Les victimes civiles de l’Orne dans la bataille de Normandie, 1er avril- 30 septembre 1944 : Récit des évènements et liste mémoriale, CRHQ, 1994.— Genweb (Consulté le 11-09-19).

Delphine Leneveu

Version imprimable