Née le 14 août 1931 à Marsoulas (Haute-Garonne), morte le 10 juin 1944 à Marsoulas, massacrée par des soldats de la division SS Das Reich

Suzanne Audoubert était la fille aînée d’Alfred Audoubert et de Pauline née Louysz En 1944, elle vivait au domicile parental à Marsoulas.
La famille Audoubert fut anéantie lors du massacre du 10 juin 1944. Paul Cazenave — dont la famille fut en grande partie abattue par les SS —, put observer la famille Audoubert depuis le pigeonnier où il s’était réfugié. Les Allemands mitraillèrent la maison Audoubert. Pendant ce temps, les parents et leurs deux filles tentèrent de s’échapper par l’arrière de leur maison, à travers les prés, vers la Fontaine, sur la route de Salies-du-Salat. Ils furent rattrapés par des soldats. Ces derniers, les amenèrent vers le village, une mitraillette dans le dos. Paul Cazenave les vit passer devant les cadavres de ses parents tués devant la porte de leur maison. Ils furent fusillés à 200 mètres de là adossés au portail de la maison Anglade.
Voir Marsoulas (Haute-Garonne), 10 juin 1944
Sources

SOURCES : Guy Penaud, La « Das Reich » 2e SS Panzer Division, préface d’Yves Guéna, introduction de Roger Ranoux, Périgueux, La Lauze, 2e édition, 2005, 558 p. [pp. 378-383, pp. 520-521]. — Roger Prost, « En Comminges sous l’occupation. Événements après le 6 juin », Revue du Comminges, Revue d’histoire, d’archéologie, de géographie et de sciences naturelles du Comminges et des Pyrénées centrales, 109, 1994, pp. 404-443. — « Le massacre d’une population innocente à Marsoulas en Comminges, le 10 juin 1944 », texte rédigé par un des fils, né en 1941, du maire de Marsoulas, Jean Blanc, site aspetinf.chez.com/assoc/Marsoulas, consulté le 11 septembre 2019.

André Balent

Version imprimable