Né le 14 janvier 1923 à Noyant-la-Gravoyère (Maine-et-Loire), mort sous la torture le 23 octobre 1943 à la prison d’Angers (Maine-et-Loire) ; instituteur ; résistant du Front national de libération.

René Brossard était instituteur et membre du groupe des Normaliens d’Angers et du Front National. Il mourut sous la torture à la prison d’Angers le 23 octobre 1943.
Il fut homologué interné résistant.
Son nom est inscrit à Segré (Maine-et-Loire) sur une plaque commémorative au collège Georges Gironde avec la mention : "Le cours complémentaire de garçons de Segré à ses anciens élèves morts pour que vive la France".
Sources

SOURCES : Note d’Eric Monnier. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 92680 (nc).

Claude Pennetier, Dominique Tantin

Version imprimable