Né en 1921 à Izenave (Ain), massacré le 7 février 1944 à Corlier (Ain) ; cultivateur ; victime civile.

Il était le fils d’Alphonse propriétaire cultivateur, âgé de 44 ans et de Marie Julie Jacquier, âgée de 35 ans, sans profession. Il était domicilié à Izenave (Ain) et exerçait le métier de cultivateur.
Le 5 février 1944 fut lancée par l’ennemi, l’Opération Korporal (Caporal) destinée à éradiquer les maquis de l’Ain et du Haut-Jura. Les Allemands arrivèrent à Corlier le 7 et effectuèrent une rafle parmi les habitants. René Vital fut arrêté et fusillé avec quatre villageois et un autre jeune également d’Izenave, pour avoir ravitaillé le maquis.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Izenave et sur le monument commémoratif 1939-1945, à Corlier (Ain).
Sources

SOURCES : Musée de la Résistance Nantua, La population subit : Opération "Korporal" Ain.— Mémorial Genweb.— Recensements de population commune d’Izenave années 1921 à 1936.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable