Né le 25 novembre 1898 à Trieste (Italie), exécuté sommairement le 12 juin 1944 à Dagneux (Ain) ; maroquinier ; résistant de l’Armée secrète (AS) de l’Ain.

Charles Polla était le fils d’Eugène et de Louise Stambach. Il exerçait le métier de maroquinier et était marié avec Adrienne Fluchaire.
Il entra dans la résistance comme soldat de la Résistance intérieure française (RIF) (mention sur l’acte de décès).
Il fut arrêté et emprisonné au fort de Montluc à Lyon. Il fut extrait de sa cellule le 12 juin 1944 par la Sipo-SD et conduit à Dagneux en camion avec 20 autres détenus dont une femme. Ils étaient encadrés par une dizaine de soldats allemands qui les fusillèrent à la mitrailleuse au lieu-dit "Côte Givry", à 18 heures en représailles du débarquement des alliés en Normandie. Les corps furent abandonnés sur place et le maire voulait les enterrer de suite mais le conseil s’y opposa afin de les emmener à la salle des fêtes pour les photographier en détail en vue de leur identification.
Il est inhumé au cimetière communal, à Dagneux (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès le 12 février 1958.
Il a un dossier au SHD n° 484394 sans mention d’homologation.
Son figure sur la stèle 1939-1945 "À la mémoire des 21 fusillés du 12 juin 1944 victimes de la barbarie", érigée sur le lieu du supplice, à Pizay (Ain).
Sources

SOURCES : Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey, article publié le 14 juin 2013 12 juin 2013, cérémonie en mémoire des 21 fusillés de Dagneux.— Mémorial Genweb.— Informations transmises par la mairie de Dagneux.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable