Né le 15 avril 1923 à Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre), mort en action (saute sur une mine) le 8 septembre 1944 aux Piverts, commune de Bommiers (Indre) ; cultivateur, FFI.

Fils de Pierre Normand et de Marguerite, Amélie Varennes ; Maurice Normand était cultivateur à Neuvy-Saint-Sépulchre ; engagé dans les Forces Françaises de l’Intérieur, alors qu’il circulait dans un camion de résistants qui sauta sur une mine. Acte de décès ordonné le 20 novembre 1945 par le Parquet de Châteauroux et transcrit à Bommiers le 20 février 1946. Reconnu « Mort pour la France » (12 septembre 1958). Le nom de Maurice Normand est inscrit sur la stèle érigée au carrefour des routes D38 et D14.


Bommiers (8 septembre 1944)
Sources

SOURCES : N°3 du registre des décès de 1946 de Bommiers. — La Nouvelle République, 13 octobre 1945.

Michel Gorand

Version imprimable