Quatorze hommes ont payé de leur vie les combats contre l’armée allemande du IIIe Reich lors de la Libération de Moulins, le 6 septembre 1944.
Les Forces françaises et les Résistants arrivaient de la route de Souvigny, tandis que les Nazis étaient en poste à La Madeleine.
Un monument a été élevé en leur honneur, au quartier de La Madeleine, le monument des Martyrs.
La veille, le 5 septembre 1944, Yzeure avait été libérée.

Monument aux Morts de La Madeleine à Moulins (Allier)
Place des Martyrs de la Libération où a été implanté le Monument aux Morts de La Madeleine à Moulins (Allier)
Monument aux Morts de La Madeleine à Moulins (Allier)
Monument aux Morts de La Madeleine à Moulins (Allier)
Notice en cours de rédaction
Ayad, Louault, Maranche et Nouveau sont morts le 9 septembre, les trois derniers suite à leurs blessures lors des combats pour la libération de la Ville.
Le nom de Jean Le Broulon figurant sur le monument aux morts des tués du 3 au 5 septembre 1944 concerne en réalité un FTP exécuté sommairement à Diou le 1er juillet, déclaré mort le 2 juillet 1944 à Moulins et identifié comme Louis Le Bourlon.
Les victimes tuées à Moulins pour la libération de la Ville doivent être rattachées aux victimes tuées à Neuvy et Yzeure
Liste des victimes
Résistants :
Ayyad Ben Thami
Bertin Roger
Burlaud Jean-Marie
Dubut Antoine
FERRY Marcel
Gelfusa Joseph
Le Hen Martial
Louault André
Maranche Jean
Nouveau Georges
Pascal Jean
Rousseau Pierre
Vebret Jean
Youssef Ben Larbi
Civils :
Bertin Roger
Bredillet Georges
Durand Alexandre
Neuville Jean
Sources

SOURCES : https://auteurdubourbonnais.monsite-orange.fr/page-59fdc02c5d779.html .— Mémorialgenweb .— http://histoire-et-genealogie.over-blog.com/2015/09/la-liberation-de-moulins-le-5-septembre-1944.html .— "Il y a 75 ans, la ville de Moulins était libérée", La Montagne, édition Moulins, 6 septembre 2019.

Eric Panthou

Version imprimable