Né le 5 août 1909 à Guilherand (aujourd’hui Guilherand-Granges, Ardèche), mort en action le 29 août 1944 à Oullins (Rhône) ; cheminot ; des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Ouvrier au service du Matériel de la SNCF aux Ateliers de Voitures d’Oullins, il était domicilié 133 Grande-Rue, à Oullins. Il était marié et père d’un enfant.
Il entra dans la Résistance après le débarquement du 6 juin 1944 dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) afin de participer aux combats pour la Libération de la ville. Il fut tué dans la Grande-Rue, non loin de son domicilie le 29 août 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès et fut homologué comme soldat forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur la stèle commémorative de l’atelier 2, à La Mulatière et le monument aux morts, à Oullins (Rhône)..
Sources

SOURCES : Article sans auteur dans Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial, sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF, Paris 2017.— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable