Le 27 avril 1944, une équipe du SD arrête plusieurs Résistants et civils au Mont-Dore. Cinq prisonniers sont exécutés sommairement dans les heures qui suivent.

Buron du Val-de-Coure
Le 27 avril 1944, suite à dénonciation, des hommes du SD.appréhendèrent le propriétaire de l’Hôtel du Globe au Mont-Dore, Marcel Bouchaudy, résistant, Mlle Emma Chassaing, et Siedfried Salmon alias Erwin Ringer, un alsacien évadé de Drançy ainsi qu’un dénommé Anglade.
Sous la menace de Geissler, chef du Kds de Vichy, les 4 personnes furent séparées des autres occupants de l’hôtel, contraints de se mettre à genoux, mains sur la tête dans la salle du restaurant. Ils furent violentés et interrogés pour savoir où étaient les frères Rozier qu’ils considéraient comme résistants ou maquisards. Personne ne parla. Raymond et Abel Rozier furent bientôt arrêtés dans l’immeuble habité par la famille qui exploitait ici une confiserie-pâtisserie. Ils furent conduits avec les autres à l’hôtel, avec Pierre Boissier, arrêté aussi chez eux. L’interrogatoire se poursuivit jusqu’à 20 heures puis les frères Rozier furent mis dans une voiture, Marcel Bouchaudy et Anglade dans une autre puis les véhicules partirent en direction du Mont-Dore. Une heure plus tard, Mlle Emma Chassaing, Pierre Boissier, René Mauriange et les 6 résistants arrêtés à la banne d’Ordanche furent hissés dans un camion venu de Clermont.
Erwin Ringer fut exécuté sur le bord de la route. Les frères Rozier, Bouchaudy et très vraisemblablement le dénommé Anglade furent exécutés puis leur corps brûlé dans un buron du Val de Courre, sur la commune du Mont-Dore.
. Quinze personnes furent arrêtées lors de cette rafle au Mont-Dore et à La Bourboule. Cinq furent fusillées le jour même, les autres furent déportées.
Émile Rozier fut fusillé ce 27 avril 1944 dans le buron du Val-de-Courre dans le massif du Sancy sur la commune du Mont-Dore, avec son frère et Marcel Bouchaudy. Leurs corps sont ensuite brûlés dans le buron.
Leur nom figure sur le monument commémoratif construit sur le lieu du drame au Buron du Val-de-Coure, avec cette mention : Ici ont été assassinés et brulés trois de nos meilleurs citoyens le 27 avril 1944 par l’ignoble Gestapo, alertée par de criminels dénonciateurs. Les villes du Mont-Dore et de La Bourboule commémorent cet acte épouvantable en élevant ce monument dans ce buron incendié . Les générations à venir se souviendront ainsi de la cruauté et de la barbarie des bandes à Hitler - Que ceux qui viendront ici sachent que Marcel Bouchardy, Raymond et Abel Rozier ont été sacrifiés parce que Résistants et aussi pour avoir voué leur vie à la Liberté et à la République.
Le nom de Anglade ne figure pas sur le Monument du Val de Courre. Un doute subsiste donc sur le fait qu’il ait pu être exécuté ici.
Liste des victimes
Résistants :
Bouchaudy Jean
Rozier Emile
Rozier Raymond
Civils :
Anglard ou Anglade
SALMON Siedfried
Sources

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 113. Enquête pour crimes de guerres au Mont-Dore .— "Le 27 avril 1944, une journée tragique", La Montagne, 25 avril 2015 .— Mémorialgenweb.

Eric Panthou

Version imprimable