Né le 31 mars 1898 à Trith-Saint-Léger (Nord), exécuté sommairement le 21 août 1944 à Jaligny, aujourd’hui Jaligny-sur-Besbre (Allier) ; peintre ; résistant membre des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Jean Baptiste, ouvrier du fer, et d’Anna JONARD, ménagère, Jules Blasse était en 1918 peintre à Roanne (Loire). Il n’a pas pu être enrôlé en 1918 mais seulement le 4 janvier 1919 au bureau de Valenciennes (Nord) sous le matricule 405. La commission de réforme de Roanne le classe dans le service armée par décision du 17 janvier 1919. Il est incorporé le 10 avril 1919 comme soldat de 2e classe avant d’être nommé caporal le 28 août. Il passe au 144e régiment d’infanterie le 5 novembre avant de passer dans la réserve le 15 juin 1920. En 1928 il habite à Quaregnon (Belgique).
Le 7 septembre 1939 il est appelé sous les drapeaux avant d’être classé sans affectation le 9 novembre. Mais volontaire pour être rappelé, il est affecté le 23 décembre au dépôt d’infanterie n°13 avant d’être démobilisé le 10 juillet 1940 par le centre de démobilisation de la Courtine (Creuse).
Membre du camp FTP Moquet depuis le 1er juillet 1944, il a été exécuté sommairement le 21 août 1944 au lieu-dit Marseigne à Jaligny dans une embuscade avec cinq autres de ses camarades.
La mention de son décès ne figure pas sur son acte de naissance.
Le 5 novembre 1951, un certificat d’appartenance aux FFI lui est délivré à titre posthume par le général de corps d’armée de la 8ème région militaire.
Son nom figure sur la stèle de Jaligny (Allier) ainsi que sur le monument aux morts de Saint-Pourçain-sur-Besbre (Allier) où il devait probablement demeurer.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 45 : crimes de guerre à Jaligny .— SHD Vincennes : GR 16 P 64227. Dossier Jules BLASSE (nc).— AVCC Caen : AC 21 P 245801. Dossier Jules BLASSE (nc).— État civil et registre matricule (AD Nord en ligne).— Mémorialgenweb.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable