Dans cette commune du Lot, en représailles à un sabotage, un détachement de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich massacra six civils le 1er juin 1944.

Stèle Commémorative 1
Stèle Commémorative 1
Crédit Anne Verdet
Stèle Commémorative 2
Stèle Commémorative 2
Crédit : Anne Verdet
A Limogne-en-Quercy, au matin du 1er juin 1944, qui était un jour de foire, une colonne de Waffen-SS de la Das Reich, stationnés au camp de Caylus (Tarn-et-Garonne), à moins de 20 km, firent irruption dans le village et tuèrent, au hasard, trois hommes dans les rues. A l’extérieur de Limogne, sur la route de Cajarc, ils en tuèrent trois autres qui avaient pris peur et s’enfuyaient. Le plus jeune avait 14 ans.
C’était une action, parmi d’autres, de représailles contre le sabotage de la gare de Capdenac, effectué à l’aube ce matin-là.
Outre des inscriptions sur les monuments aux morts de leurs communes de naissance, des plaques commémoratives rappellent leur souvenir sur les lieux des assassinats.


Victimes
- AZAM Léopold
- BACH Gaston
- ISSINDOU Roger
- PUEL Lambert
- SAGNES Fernand
- VERNHET Charles
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Lot. — MémorialGenWeb. — État civil.

Anne Verdet

Version imprimable