Né en Espagne, abattu le 17 août 1944 à Cabasse (Var) ; résistant ou victime civile ?

Républicain espagnol, réfugié en France et incorporé dans un Groupement de travailleurs étrangers, il avait été affecté par l’organisation Todt pour travailler dans les mines de bauxite à Cabasse. On ne sait s’il était rattaché à une organisation de guérilleros.
Il fut abattu aux abords du camp Todt où il logeait, quartier de Combecave, avec son compatriote Lopez Quiroga, par une colonne allemande en repli, le 17 août 1944, alors qu’ils attendaient l’arrivée des libérateurs. Il fut inhumé au cimetière du village.
Sources

SOURCES : État des FFI tués dans le Var. ⎯ témoignage Jean Pizan.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable