Né le 20 septembre 1925 à Bobrowniki (Pologne), sommairement exécuté le 13 août 1944 à La Morte (Isère) ; cultivateur ; résistant homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant

Stoslaw Nowak était le fils d’Hippolyte et d’Anna Briskievez.
Célibataire, il habitait à Saint-Honoré (Isère) et était cultivateur.
Stoslaw Nowak s’engagea dans la Résistance et rejoignit le maquis de la Matheysine.
Du 12 au 14 août 1944, les troupes allemandes ayant opéré dans le Vercors et se rendant dans l’Oisans stationnèrent à La Morte (Isère).
Dès leur arrivée elles arrêtèrent tous les hommes de la commune et capturèrent sept jeunes membres des Forces françaises de l’Intérieur, qui s’étaient réfugiés dans la montagne.
Le 13 août 1944, vers 16 heures, les sept FFI prisonniers furent conduits au lieu-dit "Les Combaz" et y furent sommairement exécutés puis enterrés dans une fosse commune.
Le 17 août 1944, des gendarmes de la brigade de La Mure firent exhumer les corps.
Le même jour, le corps d’un jeune homme présentant des traces de balles sur diverses parties du corps fut trouvé à 800 m au Nord Est du village au lieu-dit "La Blache".
Les objets trouvés sur lui permirent de l’identifier comme étant Stoslaw NOWAK. Sans qu’on en sache exactement les circonstances, sa mort fut fixée au 14 août 1944.
Le corps fut transporté au dépositoire du cimetière de La Mure (Isère) où la famille l’identifia formellement.
Il fut enterré le 19 août 1944 au cimetière de La Mure.
Stoslaw Nowak obtint la mention "Mort pour la France"
Il fut homologué résistant membre des Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant.
Son nom figure sur le monument aux morts de Saint-Honoré (Stoslavv Novvak), sur le monument commémoratif érigé à La Morte et sur le Monument Commémoratif aux FFI et résistants de la Matheysine morts pour la France à La Mure (Stanislas Nowack).


Voir : La Morte


Notice provisoire
Sources

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 416 et 562 — SHD Vincennes GR 16P 447975 (à consulter) — AVCC Caen AC 21P 123136 (à consulter) — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb

Jean-Luc Marquer

Version imprimable