Né le 9 juin 1917 à Decize (Nièvre), mortellement blessé le 29 août 1944 à la Celle-sous-Chantemerle (Marne) ; instituteur ; résistant, CDLR-FFI.

Jean Allin
Jean Allin
SOURCE : 
Pierre Servagnat, La Résistance et les FFI
dans l’arrondissement d’Épernay
Dans le cimetière du Sud à Reims
Dans le cimetière du Sud à Reims
Sur le monument aux morts </br>de La Celle-sous-Chantemerle
Sur le monument aux morts
de La Celle-sous-Chantemerle
Sur le monument aux martyrs de la Résistance</br> à Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance
à Épernay
À l'intérieur de l'École Jean Macé à Reims
À l’intérieur de l’École Jean Macé à Reims
Dans le square des victimes de la Gestapo </br>à Reims
Dans le square des victimes de la Gestapo
à Reims
Dans la cour de l'ESPÉ </br>de Châlons-en-Champagne
Dans la cour de l’ESPÉ
de Châlons-en-Champagne
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Jean Allin était le fils d’Albert François Allin, mécanicien mobilisé à l’usine Lepet à Paris au moment de sa naissance, et de Marie Goudard, sans profession. Il avait épousé Yvonne Claudine Amanda Félix le 31 mai 1941 à Reims (Marne). Instituteur à l’école Jean Macé de Reims, Albert Allin a été muté à la rentrée 1941 à La Celle-sous-Chantemerle (Marne).

Il rejoignit le groupe CDLR-FFI (Ceux de la Résistance-Forces françaises de l’intérieur) de Sézanne. À la fin du mois d’août 1944, ce groupe, qui constituait le groupe 16 du secteur D des FFI de l’arrondissement d’Épernay commandé par Raymond Moutardier, se déploya dans le sud-ouest du département de la Marne en attendant l’arrivée des troupes américaines.

Aspirant de réserve, il reçut le commandement de la section FFI de La Celle-sous-Chantemerle avec le grade de lieutenant.

Le 28 août 1944, la commune de La Celle-sous-Chantemerle fut libérée.
Le 29 août 1944, la section FFI de cette, commune, fut appelée en renfort par les FFI de Conflans-sur-Seine (Marne) où des soldats allemands isolés avaient été signalés. Au retour de cette mission dans la soirée, les FFI de La Celle-sous-Chantemerle furent surpris par une unité de la Wehrmacht installée pour s’y ravitailler dans le hameau de Charmoy. Au cours de cet accrochage, deux FFI furent tués au combat : Fernand Maîtrejean et Camille Dussolier. Grièvement blessé et intransportable, Jean Allin y est décédé le lendemain 30 août des suites de ses blessures.

L’acte de décès numéro 7 dressé le 31 août 1944 à l’état civil de La Celle-sous-Chantemerle sur la déclaration de Georges Corpel, cultivateur, déclare Jean Allin « décédé le 30 août 1944 à deux heures trente au hameau de Charmoy, dépendances de La Celle-sous-Chantemerle ».
Jean Allin est inhumé à Reims dans le cimetière du Sud.

Il a été reconnu « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Dans la Marne, le nom de Jean Allin est inscrit sur le monument aux morts de La-Celle-sous-Chantemerle avec ceux de Camille Dussolier et de Fernand Maîtrejean.
À Reims, il figure avec son collègue Robert Duterque (déporté non rentré) sur une plaque commémorative apposée à l’intérieur de l’école Jean Macé, orthographié « Jean Allain », et sur la plaque dédiée « À tous les maîtres de l’école laïque victimes de la barbarie nazie » dans le square des victimes de la Gestapo avec son premier prénom à l’état civil, Albert.
Son nom est également inscrit sur la liste des « Tués au combat » du Monument aux martyrs de la Résistance élevé à Épernay.
À Châlons-en-Champagne, il figure sous le prénom d’Albert sur la plaque 1939-1945 de l’École normale de garçons qui a été transférée dans la cour de l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPÉ).
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 6 208. – SHD, Vincennes, GR 16 P 9 142. – Arch. Dép. Marne, M 4774, Membres de la résistance tués au combat ou fusillés après capture. – Arch. Mun. Reims Fonds Marquet, 9S1. – L’Union (photo), 5 avril 1946. – Raymond Moutardier, Sézanne et la Résistance-Témoignage de Raymond Moutardier, chef régional des FFI, Imprimerie Émile Choquet, Épernay, 1945. – Pierre Servagnat, La Résistance et les Forces Françaises de l’Intérieur dans l’arrondissement d’Épernay-Souvenirs du capitaine Servagnat (photo), Imprimerie de Montligeon, 1946. – Daniel Jourdain et Claude Macé, La Résistance dans l’ouest aubois, ANACR, FNDIRP de Romilly, collectif 39-45, 2018. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. –Mémorial GenWeb. – État civil, Decize (acte de naissance) ; La Celle-sous-Chantemerle (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable