Né le 2 mai 1904 à Saint-Cierge-sous-le-Cheylard (Ardèche), sommairement exécuté le 8 juillet 1944 à Saint-André-le-Gaz (Isère) ; employé de la S.N.C.F. ; résistant homologué Résistance intérieure française (RIF)

Elie, Marius, Louis Fustier était le fils de Marius, Jean, Jacques et de Marie, Célestine Blanc, son épouse.
Il épousa Annette, Émilie Poyet.
Il était employé de la Voie à la S.N.C.F., sous-chef de canton à la gare de Saint-André-le-Gaz (Isère).
Sans faire partie d’un réseau ou d’un mouvement, Élie Fustier s’engagea dans la Résistance.
Le 8 juillet 1944, avant l’aube, des troupes allemandes venues de Bourgoin (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère) et de Lyon (Rhône), accompagnées de miliciens, investirent la commune de Saint-André-le-Gaz.
Vers 6 heures du matin, la gare fut investie. Elie Fustier, un autre employé de la gare de Saint-André-le-Gaz dénommé Jean Fontaine et six agents S.N.C.F. venus de Chambéry (Savoie) pour se rendre au Grand-Lemps (Isère) et qui, ne pouvant poursuivre leur voyage en raison de sabotages, dormaient dans un wagon, furent arrêtés et accusés de "terrorisme".
Vers 10 heures, Elie Fustier et Jean Fontaine, les six employés de la S.N.C.F. venus de Chambéry et deux des trois boulangers de la commune furent alignés contre un mur de la gare et fusillés.
Élie Fustier obtint la mention "Mort pour la France".
Il fut homologué résistant, membre de la Résistance intérieure française.
Son nom figure sur le monument érigé à proximité du lieu des exécutions, rue des Martyrs du 8 juillet 1944 à Saint-André-le-Gaz, sur le monument aux morts de Saint-André-le-Gaz et sur la plaque commémorative de la S.N.C.F. à la mémoire des agents morts pour la France au siège régional de la S.N.C.F. à Lyon (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon).


Voir : Saint-André-le-Gaz


Notice provisoire
Sources

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 596 — SHD Vincennes GR 16 P 237202 (à consulter) — Geneanet — Mémorial GenWeb — https://railetmemoire.blog4ever.com/audigier-augustehttps://fr.calameo.com/read/003683912532622fe5adb — État civil

Jean-Luc Marquer

Version imprimable