Né le 3 mai 1901 à Saint-Gand (Haute-Saône), exécuté sommairement le 28 septembre 1944 à Plancher-les-Mines (Haute-Saône) ; résistant des Forces françaises de l‘intérieur (FFI).

Roger Gallois était le fils de Joseph et de Anne Berthe Tourneret. Il se maria le 15 juillet 1925 à Esmoulières (Haute-Saône) avec Rose Augustine Clara Richardin dont il eut trois enfants.
Il fut capturé et fusillé par les Allemands le 28 septembre 1944 sur la place du Village, à Plancher-les-Mines (Haute-Saône).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et "Déporté et interné résistant" (DIR), [SHD Vincennes dossier Gr 16 P 240668].
Il reçut la Médaille de la Résistance par décret du 19 août 1953.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur les monuments aux morts à Plancher-les-Mines et Saint-Gand, et sur le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).
Sources

SOURCE : Bulletin communal Le Belfayot, commune de Belfahy, juillet 1995.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable