Mort en action le 7 juin 1944 à Noailles (Corrèze) ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Le 7 juin, la 6e Compagnie du bataillon AS dit « As de Trèfle » et un bataillon FTPF de Basse-Corrèze attaquèrent un train blindé allemand au tunnel de Noailles, sur la voie Limoges-Toulouse. Deux maquisards furent capturés par des SS. James Lagoutte fut jeté vivant dans le foyer de la locomotive. Le corps de son compagnon René Golf fut retrouvé mutilé à Brive. La mort d’Ernest Koneskry n’est encore pas documentée.


Voir Noailles et Jugeals-Nazareth (Corrèze), 3 avril ; 7 et 8 juin 1944
Sources

SOURCES : Guy Penaud, La Das Reich, 2e SS Panzer Division, Périgueux, Éd. La Lauze, 2005, p. 161, 512. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 64538 (nc).

Dominique Tantin

Version imprimable