Né le 16 juillet 1925 à Meaulne (Allier), tué au combat le 21 août 1944 (Allier) ; électricien ; résistant au sein des francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Jean, ouvrier d’usine à Montluçon (Allier), et de Marie Juliette Renoncet, sans profession, Gilbert Catherinot devint électricien et habitait 14 rue des Fondeurs à Montluçon. Il était célibataire et avait un frère, Robert, cheminot à Montluçon.
Il avait rejoint à une date non connue le camp FTP du 14 juillet qui avait été créé en juin 1944 dans la forêt de Civrais, commune de St-Plaisir (Allier).
Il a participé aux combats de la libération de Montluçon (Allier). Il fut tué au combat avenue des Étourneaux, château de Bien-Assis, le premier jour de l’attaque de la caserne de Richemont où était cantonnée une garnison allemande. Il est recensé dans l’état des morts du groupement Millet mais comme appartenant au maquis Dagouret.
Son nom figure à Montluçon sur un mémorial de la Résistance portant les noms de 32 morts lors des combats et sur une plaque apposée sur le mur de l’entrée du stand de tir rue Pierre Dupont. Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière communal de Montluçon (Allier).
Il a été homologué FFI et reconnu Mort pour la France.
Sources

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 111890, dossier Gilbert Catherinot (nc). — SHD, Vincennes, homologation des unités F.F.I., GR 19 P 3/7 page 51 . — AVCC : AC 21 P 39705. Dossier Gilbert Catherinot. — Mémorialgenweb.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable