Né le 29 juillet 1919 au Creusot (Saône-et-Loire), exécuté sommairement le 19 juin 1944 à Louroux-Bourbonnais (Allier) ; résistant au sein des francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Fanfan et de Marie Blanchet, Jean Drouillat était agent de liaison pour l’État-major régional FTP de l’Allier créé en juin 1943.
Le 19 juin 1944, il fut tué par une troupe allemande qui avait mené une opération à Vieure (Allier) où avait été tués Jules Dubost*, Alexandre Barrozi et Marcel Barthoux.
Son nom fut donné à un maquis FTP de la 3e compagnie de l’Allier qui avait été créé le 1er juin sur la base d’un groupe créé en mai 1944 à Vernusse (Allier).
Il a été homologué FFI et a été déclaré « mort pour la France »..
Son nom figure sur le Monument aux Morts du cimetière de Moulins ainsi que sur le Monument des martyrs de La Madeleine à Moulins.
Sources

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 193051 Dossier Jean Drouillat (nc). — AVCC Caen : AC 21 P 173687. Dossier Jean Drouillat (nc). — Résistance Allier, n° 61-52 (journal de l’ANACR de l’Allier) .— Mémorialgenweb.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable