Né le 20 avril 1909 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement le 5 septembre 1944 à Yzeure (Allier) ; résistant au sein des forces françaises de l’intérieur (FFI).

GUIGNARD Jean Antoine
GUIGNARD Jean Antoine
Fils de Jean et de Marie Chevarier, Jean Guignard a été légitimé par le mariage de ses parents à Riom (Puy-de-Dôme) en 1910. À cette date son père était cultivateur et sa mère ménagère à Riom (Puy-de-Dôme).
Il a épousé en 1929 à Riom (Puy-de-Dôme) Philomène Chavarot puis en 1934 Jeanne Janton à Saint-Agoulin (Puy-de-Dôme) où il habita. Il habitaire Aigueperse (Puy-de-Dôme) en 1944.
Il était membre de la Compagnie des volontaires 18 Nord.
Le 5 septembre 1944, dans le cadre des combats pour la libération de Moulins (Allier), l’attaque d’un convoi de la Wehrmacht par les FFI fit 9 victimes parmi les Résistants. Jean Guignard est de ceux-là. Il avait été fait prisonnier lors des combats puis exécuté sommairement.
Il a été homologué FFI et a été déclaré « mort pour la France ».
Il figure sur le monument commémoratif d’Yzeure (Allier), le monument commémoratif 1939-1945 d’Aigueperse (Puy-de-Dôme), le monument de la Résistance de Lapalisse (Allier) et le monument aux morts de Saint-Agoulin (Puy-de-Dôme).
Sources

SOURCES : Arch. Départ. Puy-de-Dôme : dossier 908 W 94 (exactions allemandes à Moulins).— SHD Vincennes : GR 16 P 277065. Dossier Jean Antoine Guignard (nc).— BAVCC : AC 21 P 198267. Dossier Jean Antoine Guignard (nc).— Arch. Dép. Du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— Mémorial GenWeb.— Gilles Lévy, Guide des maquis et hauts-lieux de la Résistance d’Auvergne, Paris, presses de la Cité, 1986, p. 28 .— État civil (AD Puy-de-Dôme en ligne)

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable