Né le 5 novembre 1919 à Gérardmer (Vosges), tué au combat le 5 septembre 1944 à Yzeure (Allier) ; employé de bureau ; résistant au sein des forces françaises de l’intérieur (FFI).

PERRIN Henri Emilien
PERRIN Henri Emilien
Fils de Marie Anne Perrin, Henri Perrin était marié avec Amélie Tourraille et habitait Aigueperse (Puy-de-Dôme).
Il était caporal à la Compagnie des volontaires 18 Nord.
Le 5 septembre 1944, dans le cadre des combats pour la libération de Moulins (Allier), l’attaque d’un convoi de la Wehrmacht par les FFI fit 9 victimes parmi les Résistants. Henri Perrin est de ceux-là.
Il a été homologué FFI et déclaré « mort pour la France ».
Il figure sur le monument commémoratif d’Yzeure (Allier), le monument commémoratif 1939-1945 d’Aigueperse (Puy-de-Dôme), un vitrail et le monument aux morts 1939-1945 à Xonrupt-Longemer (Vosges).
Sources

SOURCES : Arch. Départ. Puy-de-Dôme : dossier 908 W 94 (exactions allemandes à Moulins).— SHD Vincennes : GR 16 P 469026. Dossier Henri Perrin (nc).— BAVCC : AC 21 P 129812. Dossier Henri Perrin (nc).— Gilles Lévy, Guide des maquis et hauts-lieux de la Résistance d’Auvergne, Paris, presses de la Cité, 1986, p. 28 .— Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— Mémorial GenWeb.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable