À Vizille (Isère), quatre résistants furent sommairement exécutés par le Gestapo le 17 février 1944 et un autre le 8 mars 1944.
Le 22 août 1944, jour de la Libération de Vizille par les troupes américaines, quatre victimes civiles furent massacrées par les troupes allemandes.

À Vizille (Isère), deux habitants, Germaine et Jean Vallier, avaient créé un groupe de FTPF, le "détachement Muller", rattaché au Maquis de l’Oisans.
Parmi les membres de détachement Muller se trouvaient Maurice Chauvin, Charles Rousset, Georges Daillencourt et Yvonne Bontoux.
Cette dernière, qui s’engagea dès 1942, amena ses parents, Jeanne Fournier, épouse Bontoux, et Paul Bontoux à rejoindre la Résistance en accueillant à leur domicile des réunions clandestines.
Le soir du 17 février 1944, Charles Rousset fut arrêté à son domicile par des membres de la Gestapo. Vers 22h00, il fut amené au domicile de la famille Bontoux, au lieu-dit "La Glacière". Les Allemands pénétrèrent brutalement dans la maison et abattirent Jeanne Bontoux et Maurice Chauvin. Puis ils s’emparèrent de Paul Bontoux, le firent sortir de la maison et l’exécutèrent sur le bord de la route en même temps que Charles Rousset.
Le 8 mars 1944 à six heures du matin, un groupe de militaires allemands cerna le domicile de Georges Daillencourt. Plusieurs d’entre eux perquisitionnèrent sans résultat son logement puis il fut emmené place du château où se trouvaient leurs automobiles, probablement pour une identification formelle par un individu se trouvant dans un des véhicules.
Il fut ensuite ramené vers sa maison et exécuté sommairement dans le jardin.


Le 22 août 1944, jour de la Libération de Vizille par les troupes américaines, des soldats allemands dissimulés derrière des arbres se mirent à mitrailler sans raison la place du château et ses abords.
Trois personnes furent blessées et trois tuées : Henri, Jourdan, Auguste Machot et Alfred Soutison.
Charles Merciol fut tué à 21 heures au lieu-dit "Les Rivoirands" sans que l’on sache exactement les conditions de sa mort.


Victimes :
17 février 1944
Jeanne BONTOUX
Paul BONTOUX
Maurice CHAUVIN
Charles ROUSSET
8 mars 1944
Georges DAILLENCOURT
22 août 1944
Henri JOURDAN
Auguste MACHOT
Charles MERCIOL
Alfred SOUTISON
Sources

Sources : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 412, 416, 671 et 672 — https://fr.calameo.com/read/00006927518f1b4b80273

Jean-Luc Marquer

Version imprimable