Né le 5 mars 1912 à Arfeuilles-Saint-Priest (Allier), tué au combat le 21 août 1944 à Montluçon (Allier) ; résistant au sein des forces françaises de l’intérieur (FFI)

Plaque de Gustave Nuret
Plaque de Gustave Nuret
Fils d’Eugène Nuret, cultivateur et de Mélanie Renaux, Gustave Nuret avait au moins trois frères et sœurs.
Il avait épousé le 19 février 1938 à Montluçon (Allier) Marie-Yvonne Bravy. Le couple aura une fille qui est née en 1941.
Il était membre des Mouvements unis de la Résistance (MUR, au sein de la compagnie Eugène, du nom de guerre de son chef Marc Gaulmin. Il faisait partie des FFI ayant participé à l’opération menée contre les troupes allemandes retranchées dans la caserne Richemont de Montluçon (Allier). Il a été tué le 21 août 1944 à Montluçon (Allier) en bordure de la D2371 au lieu-dit Châtelard où se trouve une plaque en sa mémoire.
Il a été déclaré « mort pour la France » et a été homologué FFI.
Il est mentionné sur le mémorial de Montluçon (Allier) et a été inhumé dans le caractère militaire du cimetière communal de Montluçon (Allier).
Sources

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 448286, dossier Gustave Adrien Nuret (nc). — AVCC Caen : AC 21 P 106160, dossier Gustave Adrien Nuret (nc). — Geneanet. — Mémorial GenWeb.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable