Né le 13 juillet 1907 à Isserteaux (Puy-de-Dôme), exécuté le 16 décembre 1943 à Sallèdes (Puy-de-Dôme) ; charron-domestique agricole ; victime civile.

Marcel Pointu est le fils d’Antoine, cultivateur, et de Marie Rochette. Il était charron et domestique agricole chez Adrien Jaffeux, cultivateur au château de la Chaux-Montgros à Sallèdes (Puy-de-Dôme). Il résidait à la Baraque Haute à Isserteaux (Puy-de-Dôme).
Le 16 décembre 1943 à Billom (Puy-de-Dôme) et dans neuf villages environnants fut organisée une vaste rafle à la recherche de maquisards de l’équipe du 1er Corps Franc d’Auvergne commandée par Antoine Lhorca. Un détachement allemand investit le Château de la Chaux-Montgros et causa la mort de trois personnes.
Marcel Pointu vêtu d’une veste Kaki fut pris pour un terroriste et fusillé sur le champ, Louis Serre jeune résistant hébergé par la famille Jaffeux, fut lui aussi tué par une sentinelle et Adrien Jaffeux fut arrêté et conduit à la prison militaire allemande de Clermont-Ferrand où il fut fusillé au stand de tir du 92 le 20 décembre 1943.
Le nom de Marcel Pointu est inscrit sur la Stèle Commémorative au hameau de la Baraque-Haute à Isserteaux, et sur la plaque commémorative apposée à l’entrée du château à l’initiative de l’actuel propriétaire.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 145, crimes de guerre à Isserteaux. — Manuel Rispal, Billom 1941-1945, Éditions Authrefois, 2013, p 62-63. — Mémorial Genweb. — État civil d’Isserteaux.

Huguette Juniet

Version imprimable