Né le 28 mars 1909 à Domerat (Allier), mort en action le 1er septembre 1944 à Dun-sur-Auron (Cher) ; bûcheron  ; résistant FTP, FFI

Fils de Vincent Auclair et de Léontine Fluzat domiciliés à Saint-Pierre-les-Etieux (Cher), Maurice Auclair, marié, divorcé, était bûcheron. Il s’engagea dans les Francs-Tireurs et Partisans (FTP) puis dans les Forces Française de l’Intérieur (FFI).
Le 1er septembre 1944, à l’entrée de Dun-sur-Auron (en provenance de Levet) le combat fit rage entre le 2e bataillon de la 33e demi-brigade des FFI et la colonne allemande comprenant des soldats Hindous appartenant à la 95e Brigade Indienne qui était en retraite vers l’Est de la France : le corps de Maurice Auclair fut retrouvé le 1er septembre 1944 vers 20h sur la route d’Issoudun au lieu-dit « Les Marais » commune de Dun-sur-Auron.
Déclaration de décès le 5 septembre par Pierre Jacquet, FTP, État-Major des FFI, ami du défunt. Maurice Auclair fut reconnu « Mort pour la France ». Homologué FFI (Dossier Vincennes ).


Dun-sur-Auron (Cher) les 20/21 juin et 1er septembre 1944
Sources

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16P 21764, dossier résistant pour Michel Auclair. — AVCC Caen, AC 21 P 10218, dossier Michel Auclair (nc). — N°110 du registre des décès de Dun-sur-Auron. — Pierre et Colette Goyon, Dun-sur-Auron de juin à septembre 1944, op. cit.

Michel Gorand

Version imprimable