Né le 27 juin 1916 à Lyon 4e arr., exécuté sommairement le 1er Septembre 1944 à Dun-sur-Auron (Cher). ; gendarme. FFI.

Fils de René, Alfred Clais et de Jeanne, Marie, Le Corre. Jean Clais était gendarme, marié à Denise, Jeanne Bellard ; il s’était engagé dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) à la 33e demi-brigade. Le 1er septembre 1944, à l’entrée de Dun-sur-Auron (en provenance de Levet) le combat fit rage entre le 2e bataillon de la 33ème demi-brigade des FFI et la colonne allemande comprenant des soldats Hindous appartenant à la 95ème Brigade Indienne qui était en retraite vers l’Est de la France : le corps de Jean Clais fut trouvé le 2 septembre vers 1h, cité des Cadres route de Bussy à Dun-sur-Auron.
Déclaration le 4 septembre de Joseph Biesse, des Pompes Funèbres domicilié à Dun-sur-Auron. Jean Clais fut reconnu « Mort pour la France ».


Dun-sur-Auron (Cher) les 20/21 juin et 1er septembre 1944
Sources

SOURCES : N°105 du registre des décès de Dun-sur-Auron. — Pierre et Colette Goyon, Dun-sur-Auron de juin à septembre 1944, op. cit.

Michel Gorand

Version imprimable