Né le 22 novembre 1920 à Montluçon (Allier), mort au combat le 9 juin 1944 à Condat-en-Combraille (Puy-de-Dôme) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Fernand Alphonse et de Marie Louise Eugénie Chagnon, Robert Perruchon était célibataire et habitait 30 rue Anatole France à Montluçon (Allier). Il rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore, membre des FFI.
Le 9 juin 1944 vers 3 heures du matin, un convoi de maquisards venant de Montluçon (Allier) et se dirigeant vers le Mont Mouchet subit l’assaut d’une unité militaire allemande circulant sur l’axe Aubusson (Creuse) – Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). 32 résistants périrent dans l’affrontement, morts en combattant ou pour la plupart exécutés sommairement sur place à Condat-en-Combraille (Puy-de-Dôme).
Robert Perruchon figure parmi les victimes, sans qu’on sache s’il a été tué au combat ou exécuté sommairement.
Le tribunal civil de Riom le 20 octobre 1944 a établi que Roger Perruchon était mort à Condat-en-Combraille le 9 juin 1944.
Il a été reconnu Mort pour la France, homologué FFI.
Les corps de la région montluçonnaise furent ramenés, une cérémonie se déroula le 8 octobre 1944 à Montluçon (Allier devant une foule nombreuse puis il fût inhumé à Huriel.
Son nom figure sur une plaque commémorative et sur le Monument à la mémoire des Volontaires FFI à Condat-en-Combraille
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 128710, dossier Roger Perruchon (nc). — Mémoire des Hommes. — Mémorialgenweb. — État civil Condat.

Eric Panthou

Version imprimable