Né le 27 novembre 1915 à Beaujeu (Rhône), tué le 24 août 1944 à Orange (Vaucluse) ; manœuvre ; victime civile.

Fils de Benoît Lachize, maçon, et de Françoise Mouchou, il s’était marié à Orange le 20 août 1938 avec Marie Sève et était père d’un enfant. Il fut abattu au moment de la Libération, le 24 août 1944, alors que les Allemands se repliaient le long de la RN 7 devant l’avancée des troupes américaines. Il avait été arrêté le 23 au soir par les Allemands gardant la caserne des troupes d’occupation sans papiers et portant un pistolet lance-fusée. Lors de la perquisition chez lui, cinq douilles de mitraillette allemandes furent retrouvées. Il avait été arrêté pour vol en 1941.
Sources

SOURCES : Arch. dép. Bouches-du-Rhône 1269 W 8. ⎯ état civil.

Jean-Marie Guillon

Version imprimable