Né le 11 septembre 1924 à Toulouse (Haute-Garonne), mort le 17 juillet 1944 dans le Puy-de-Dôme ; résistant au sein des Forces françaises combattantes (FFC), réseau Mithridate ?

Henri Mailhebiau est le fils de Germain, né le 19 février 1888 à Toulouse (Haute Garonne), ouvrier des PTT, et de Cécile Mahenc, née le 23 mars 1894 à Moulis (Ariège). Ses parents se sont mariés le 10 novembre 1923 à Toulouse. Ils eurent également une fille.
Selon la base Mémoire des Hommes, Henri Malhebiau était membre des Forces françaises combattantes (FFC) au sein du réseau Mithridate. Il serait mort dans le Puy-de-Dôme le 17 juillet 1944. On ignore les circonstances et le lieu de ce décès s’il a bien eu dans ce département.
Il a été reconnu Mort pour la France, homologué FFC.
Son nom figure sur aucun monument commémoratif.
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 384534, dossier Henri Mailhebiau (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 86545, dossier Henri Mailhebiau (nc). — Généanet.

Eric Panthou

Version imprimable