Né le 28 février 1908 à Leffincourt (Ardennes), mort des suites de ses blessures le 8 novembre 1940 à Reims (Marne) ; coiffeur ; victime civile.

Sur le monument</br>aux martyrs de la Résistance de Reims
Sur le monument
aux martyrs de la Résistance de Reims
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Charles Vriet était le fils de Jules Arthur Vriet et de Maria Catherine Léona Debans. Il avait épousé Marthe Beaudon et le couple qui avait quatre enfants nés en 1932, 1933, 1936 et 1938, était domicilié à Reims (Marne), où Charles Vriet exerçait la profession de coiffeur.

Le 4 novembre 1940 à Reims, il a eu une altercation avec un soldat allemand sur le pont de Vesle, à proximité du salon de coiffure où il travaillait et il a été abattu.
Selon son acte de décès dressé sur la déclaration d’Eugène Hobert, administrateur des Hospices civils de Reims à l’état civil de Reims le 8 novembre 1940, il est décédé le même jour 53, rue Simon à Reims, ce qui correspond à l’adresse des Hospices de Reims, où il a sans doute été transporté et où il est mort des suites de ses blessures.

Son nom figure sur le monument aux martyrs de la Résistance de Reims.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Marne M 4774, Autres victimes de l’occupant. – Arch. COSOR de la Marne. – Mémorial GenWeb. – État civil, Reims (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable