Né le 10 janvier 1923 à Rochechouart (Haute-Vienne), mort au combat le 28 août 1944 à Tours-sur-Marne (Marne) ; ouvrier papetier ; résistant ; FFI ; FFC au titre du réseau Action D.

Pierre Bernard
Pierre Bernard
SOURCE :
Pierre Servagnat, La Résistance et les FFI
dans l’arrondissement d’Épernay
Sur le monument aux morts de Tours-sur-Marne
Sur le monument aux morts de Tours-sur-Marne
Sur cette place de Tours-sur-Marne
Sur cette place de Tours-sur-Marne
Dans le cimetière de Tours-sur-Marne
Dans le cimetière de Tours-sur-Marne
Sur le monument </br>aux martyrs de la Résistance d'Épernay
Sur le monument
aux martyrs de la Résistance d’Épernay
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Pierre Bernard était le fils de Pierre Bernard, papetier, et de Marguerite Boutinaud, sans profession. Célibataire, il était domicilié à Tours-sur-Marne (Marne) et il exerçait la profession d’ouvrier papetier.

Il rejoignit les Forces françaises de l’arrondissement d’Épernay placées sous le commandement de Pierre Servagnat, au sein du groupe 6 du secteur A, groupe FFI de Jâlons-les-Vignes (Marne).

Le 28 août 1944 dans la soirée, l’effervescence gagnait la population de Tours-sur-Marne (Marne) qui sentait la libération toute proche et attendait l’arrivée des troupes américaines.
À vingt-trois heures, Pierre Bernard et Maurice Lefèvre, qui effectuaient une patrouille sur la route de Châlons-sur-Marne (Châlons-en-Champagne, Marne), ont été tués lors d’un accrochage avec des soldats allemands.

Pierre Bernard est inhumé dans le cimetière de Tours-sur-Marne.

Il a été reconnu « Mort pour la France » en 1958. Il a été homologué FFI et FFC au titre du réseau Action D. La Médaille de la Résistance lui a été décernée par décret du 23 octobre 1945 publié au JO le lendemain.

Dans la Marne, une place de Tours-sur-Marne porte les noms de Pierre Bernard et de Maurice Lefèvre.
Sur cette place se dresse un monument constitué d’une Croix de Lorraine en pierre sur laquelle sont fixées une reproduction en métal de l’Appel d’août 1940 du général de Gaulle et une plaque, initialement apposée sur le lieu de l’accrochage, qui porte l’inscription :

« Ici sont tombés sous
les balles allemandes
BERNARD Pierre
LEFÈVRE Maurice
le 28 août 1944
pour la Libération »

Pierre Bernard et Maurice Lefèvre figurent aussi sur la liste des « Victimes civiles » de la « Guerre 1939-1945 » du monument aux morts communal.
À Épernay, leurs noms sont inscrits sur la liste des « Tués au combat » du Monument aux martyrs de la Résistance.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 20 845. – SHD, Vincennes GR 16 P 51705. – Pierre Servagnat, La Résistance et les Forces françaises de l’intérieur dans l’arrondissement d’Épernay. Souvenirs du capitaine Servagnat. Ceux de la Résistance (photo), Presses de l’Imprimerie de Montligeon, 1946. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – Mémorial GenWeb. – État civil, Rochechouart (acte de naissance) ; Tours-sur-Marne (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable