Né le 16 septembre 1930 à Pont-Sainte-Maxence (Oise), victime civile des combats de la Libération le 31 août 1944 à Pont-Sainte-Maxence.

Marcel Anique fut victime des combats de la Libération de Pont-Sainte-Maxence le 31 août 1944 sur le cours Boufflet. Il n’avait que 13 ans.
Une rue de la ville porte son nom. Une plaque commémorative a été apposée sur le cours Boufflet, à Pont-Sainte-Maxence.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Oise. — www.resistance60.fr .

Jean-Yves Bonnard

Version imprimable