Né le 22 février 1923 à Leuze (Hainaut, Belgique), massacré le 24 mai 1940 à Beuvry (Pas-de-Calais) ; victime civile.

Vraisemblablement parti comme de nombreux compatriotes sur les routes de l’exode pour échapper à l’invasion allemande, André Deffense fut abattu par un détachement de la division SS Totenkopf le 24 mai 1940 à Beuvry. Ce fut l’un des 26 civils belges et français victimes du massacre perpétré par les SS à Beuvry les 24 et 25 mai.
(DEFFENSE Joseph figure aussi sur le monument sans aucune date, et il n’y a aucune indication sur sa fiche Genweb ; peut-être s’agit-il d’un membre de la famille de André, Désiré Deffense)


Voir Beuvry (Pas-de-Calais), 24 - 25 mai 1940
Sources

SOURCES : Hélène Guillon, Les massacrés par les Allemands en France, 1940-1945, Étude sur la répression extrajudiciaire allemande en France de l’invasion à la Libération, mémoire de Master 2 sous la direction de Michel Boivin, Université de Caen, UFR d’Histoire, 2005-2006, Annexes. — Jean-Luc Leleu, La division SS-Totenkopf face à la population civile du Nord de la France en mai 1940, Revue du Nord 4/2001 (n° 342), p. 821-840. — Site du Club d’Histoire de Beuvry, 22 janvier 2018. — MémorialGenWeb. — Liste des victimes établie et documentée par Geneviève Launay en mai 2020.

Geneviève Launay, Dominique Tantin

Version imprimable