Né le 5 avril 1925 à Viry (Jura), mort en action le 22 août 1944 aux [Les] Rousses (Jura) ; résistant.

Robert Vuillermoz était le fils de François, cheminot, âgé de 48 ans et d’Esther Mathieu, âgée de 42 ans, sans profession. Il était le cinquième d’une fratrie de six enfants, quatre garçons, deux filles, l’aîné étant né en 1909.
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) des maquis du Jura.
Dès le début du mois d’août 1944, les maquis essayaient de libérer le secteur et de couper la retraite aux unités d’occupation. Le 21 août, deux colonnes allemandes en provenance de Gex et de Morez se dirigèrent vers les Rousses pour y faire jonction. Les 21 et 22 août 13 otages furent exécutés. Les FFI du capitaine Maurice Guêpe alias "Chevassus" attaquèrent les 22 et 23 août le Fort des Rousses occupé par l’ennemi. Robert Vuillermoz fut tué dans l’action.
Il a un dossier au SHD GR 16 P 599812 sans homologation et AC 21 P 168606 (non consultés).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Viry (Jura).
Sources

SOURCES : François Marcot La Résistance dans le Jura, éditions Cêtre, Besançon, 1985.— André Robert Jura 1940-1944 Territoires de Résistance, éditions du Belvédère, Pontarlier, 2016.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— Recensements de population années 1926 à 1936.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable