L’attaque d’un convoi allemand par le groupe Jo à la Combe de Morbier se solda par la mort de huit résistants et deux civils. Trois autres résistants furent fait prisonniers et exécutés à Morez.

Le groupe Jo du camp de Cize (Ain) reçut pour mission d’aller prendre position au col de la Savine pour contrôler la route Morez/Saint-Laurent (Jura) et d’appuyer le groupe local. Parti des Rousses le 31 août au matin par la forêt du Risoux sous la pluie, il fit halte dans la Combe de Morbier pour passer la nuit dans les trois fermes bordant la route après s’être séché et restauré. Les consignes impératives était de ne pas engager le combat avec l’ennemi si celui-ci arrivait sur la route, le combat étant trop risqué dans ces conditions. Ces consignes furent malheureusement transgressées par un chef de section et cette erreur se solda par un bilan de huit morts et trois prisonniers parmi les maquisards le 1er septembre 1944 à huit heures du matin au lieu-dit "aux marais", à Morbier (Jura).
Une stèle fut érigée sur les lieux avec l’inscription sous une Croix de Lorraine "Ici sont tombés pour la Défense du Pays le 1er Septembre 1944" Mohamed Feray AUSMANE 52 ans Saleh AADJI 36 ans Claudius CHAFFURIN 24 ans Joseph GRAFF 36 ans Laurent PROST 21 ans Jean PUPIER 21 ans Gaston NINET 24 ans Jacques VIGOT 22 ans Les Anciens du Groupe Franc Jo à leurs camarades.
Un jeune couple du hameau "Les Marais" qui projetait de se marier après la Libération fut abattu en représailles à la ferme Collet. Une stèle commémore leur mémoire sur le lieu de leur assassinat.
Les victimes :
[AUSMANE Mohamed Feray
AADJI Salah
BOURGEOIS Xavier, Léon, Bernard civil
CHAFFURIN Claudius
[GRAFF Joseph
[NINET Gaston
[PROST Laurent
[PUPIER Jean
SADIER Marcelle civile
VIGOT Jacques, Henri, Roger
Sources

SOURCES : Les Amis du Musée de la Résistance Nantua, Camp de Catane.— Musée de la Résistance 1940-1944 Stèle de la Combe du Maria, Morbier (Jura).— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable