Une colonne allemande fut attaquée par le maquis à Coligny et fut déviée par Domsure. Un résistant fut tué et huit civils abattus en représailles.

Le 22 août 1944, une colonne allemande d’une soixantaine de véhicules bloquée à Coligny (Ain) par une attaque de la Résistance, fut déviée par Domsure. Un résistant Robert Maréchal fut mortellement blessé dans l’action. Il décédera à l’hôpital militaire à Charnod (Jura). En représailles plusieurs civils furent abattus au passage. À 15h30 Marcel Darnand fut abattu sur la place de la mairie, à Coligny (Ain) puis à seize heures, un autre habitant de Coligny Jean Janin, fut abattu à sa fenêtre. À Domsure Louis Berrod sera fusillé à 17h30 en compagnie d’Émile Pacoret près de la croix du Carrouge, au hameau du Villard.
Un soldat abattit à lui tout seul deux habitants de Domsure, Robert Bouilloux et Henri Malin ainsi qu’un habitant de Saint-Amour, Marcel Guichon à 18 heures, au hameau de Mailly. Denise Landry, la bonne de la ferme Bouilloux fut tuée au milieu de la cour. Ce fut ensuite le tour de Roger Goetschel, un réfugié juif d’Alsace, qui fut abattu alors qu’il réparait sa bicyclette sur le bord de la route. La ferme Bouilloux fut incendiée.
Liste des victimes :
BEROD Louis, Joseph
BOUILLOUX Robert, Joseph, Auguste
DARNAND Marcel, Émile
[GOETSCHEL Roger
[GUICHON Marcel
JANIN Jean, Joseph
[LANDRY Denise
MALIN Henri, Claudius, Valéry
MARÉCHAL Robert, Prosper, Léon
PACORET Louis, Émile, Auguste
Une stèle commémorative rappelle la mémoire de Valéry Malin, Marcel Guichon, Robert Bouilloux, Denise Landry et Roger Goetschel, et une autre celle de Louis Berrod et Louis Pacoret, à Domsure (Ain)
Sources

SOURCES : Christine Drouilhet Domsure ce 22 août 1944.— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable