Né le 4 mai 1925 à Montreuil-sous-Bois (Seine, aujourd’hui Seine-Saint-Denis), exécuté au stand de tir des Charmettes à Chambéry (Savoie), le 21 août 1944 ; crime racial ; résistant FFI.

Maurice Cherle était venu se réfugier à Aix-les-Bains (Savoie) avec sa famille pour échapper aux persécutions antisémites.
Il fut arrêté par la police allemande en même temps que son cousin Roland Gordon et incarcéré à la prison de la caserne Curiale, à Chambéry. Son père Joseph Cherle, né en Russie, fut également capturé.
Le 21 août 1944, à la veille de la libération de la ville, tous trois furent transportés avec 14 autres prisonniers jusqu’au stand de tir des Charmettes où il furent exécutés.
Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière d’Aix-les-Bains (Savoie).
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué Interné-résistant DIR.
Son nom figure sur une plaque commémorative à Chambéry et sur le monument aux morts d’Aix-les-Bains.
Voir notice : Chambéry (Savoie), 21 août 1944 : stand de tir des Charmettes
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Savoie 961 W 31 . — Site Ordre de la Libération. — Site mémoire des hommes. — SHD Vincennes, GR 16 P 126553 (nc).— Site Yad Vaschem.

Jean-Pierre Ravery, Michel Aguettaz

Version imprimable