Née le 8 septembre 1924 à Paris (Xe arr.), victime civile des combats de la Libération morte le 12 septembre 1944 à Baume-les-Dames (Doubs) ; institutrice ; victime civile.

Lucienne Bredin était la fille de Joseph et de Léontine Bredin, domiciliés à Chaux-lès-Clerval (Doubs), retraités à l’époque de la Libération. Elle était célibataire et domiciliée également à Chaux-lès-Clerval. Elle exerçait le métier d’institutrice.
Elle fut victime des combats de la Libération (causes non précisées) et décéda de ses blessures le 12 septembre 1944 1 faubourg de Besançon, à Baume-les-Dames.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » par décision du secrétariat général des Anciens combattants et victimes de guerre du 22 mai 1945.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs).
Sources

SOURCES : Mémorial genweb.— État civil (acte de décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable