Né le 24 juillet 1925 à Marvelise (Doubs), massacré le 6 novembre 1944 à Marvelise ; cultivateur ; victime civile.

Robert Alzingre était le fils de Charles, cultivateur et de Marie Marthe Morel, cultivatrice. Il était célibataire et exerçait le métier de cultivateur à Marvelise.
Il décéda le 6 novembre 1944 à huit heures "atteint d’une décharge de mitraillette sur le territoire de la commune de Marvelise, route de cette localité à Gémonval, département du Doubs", victime de la barbarie nazie en compagnie de Florian Bruot.
L’acte de décès fut dressé le 7 novembre sur la déclaration du père, âgé de 60 ans.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur la plaque commémorative de la mairie, à Gémonval et la plaque commémorative sous le porche de l’église, à Marvelise (Doubs).
Sources

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable