Né le 8 mars 1922 à Paris (XVIe arr.), sommairement exécuté le 25 février 1944 à Grenoble (Isère) ; étudiant ; résistant des Forces unies de la jeunesse patriotique

Denis, Étienne, Roger Marx était le fils de Jules, Anne, Claude, homme de lettres, critique d’art (connu sous le nom de Claude Roger-Marx) et de Florestine, Caroline, Marie Nathan.
La famille habitait 1 rue Beaujon à Paris (VIIe arr.).
Les origines juives de la famille incitèrent la famille Marx à quitter Paris.
Après s’être réfugiée à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 1941, elle vint s’installer en Isère, alors sous contrôle italien, en 1943.
Denis Marx était réfractaire au S.T.O. et résistant des Forces unies de la jeunesse patriotique (F.U.J.P)
Il fut arrêté le 23 février 1944 en gare de Grenoble (Isère) alors qu’il revenait de Lyon (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon) où il venait d’assurer une liaison.
Il fut conduit à l’hôtel Suisse-et-Bordeaux situé devant la gare.
Cet hôtel avait été réquisitionné par Aloïs Brunner à son arrivée dans la ville pour loger son équipe de police anti-juive.
Le rapport du capitaine Bachasson, chef du 2ème bureau à Grenoble, sur l’arrestation et l’exécution de Denis Marx mentionne toutefois que s’y trouvait également la Feldgendarmerie et que c’est elle qui interrogea Denis Marx.
Questionné sur l’adresse de ses parents, il donna une adresse qui, immédiatement contrôlée, s’avéra fausse. Dès le retour des Feldgendarmes, le 25 février 1944, vers midi, Denis Marx fut sommairement exécuté d’une balle tirée à bout-portant.
Le décès fut constaté par un médecin, le docteur Fournier, et le certificat d’inhumer fut signé par le commissaire de police du 2ème arrondissement.
Le corps fut remis aux pompes funèbres municipales qui procédèrent à l’inhumation.
Denis Marx obtint la mention "Mort pour la France".
Le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem (Israël) le recense parmi les victimes de la Shoah.


Notice provisoire


Voir : Grenoble, d’octobre 1943 à août 1944
Sources

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 406 et 508 — Biographie de Claude Roger-Marx, Wikipedia — État civil

Jean-Luc Marquer

Version imprimable