Né le 1er décembre 1912 à Lormes (Nièvre), exécuté sommairement le 12 juin 1944 à Lormes ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

André Chossefoin entra dans la Résistance au maquis Camille, issu de Libération-Nord et de l’ORA.
Les maquisards, connaissant parfaitement la région, harcelaient les troupes d’occupation qui se hasardaient peu dans les forêts. Le 12 juin 1944, alors que le débarquement venait d’avoir lieu en Normandie, les Forces françaises de l’intérieur (FFI), s’installèrent sur les toits et attaquèrent un convoi qui traversait la ville. Les Allemands prirent aussitôt en otage les hommes qui se trouvaient là. Huit d’entre eux seront fusillés dont André Chossefoin.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur la plaque commémorative apposée sur la façade de la mairie, à Lormes (Nièvre).
Voir Lormes (Nièvre) 12 juin 1944
A compléter avec acte de décès
Sources

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 45168 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 129710 (nc).— Jean-Claude Martinet Histoire de l’Occupation dans la Nièvre 1940-1944, éditions Delayance, La Charité-sur-Loire, 1987.— Wikipédia Yves Chataigneau.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable