Né le 16 novembre 1903 à Troyes (Aube), exécuté au stand de tir des Charmettes à Chambéry (Savoie), le 21 août 1944 ; victime d’origine juive.

André Schwab était le fils de Jacob Schwab (32 ans) négociant et de son épouse Flora Schneider (28 ans), sans profession, domiciliés 92 rue Notre-Dame à Troyes. Un témoin de la naissance était Lehman Schneider (62 ans) négociant domicilié 90 rue Notre-Dame.
André Schwab se maria le 7 juillet 1933 à Vitry-le-François (Marne) avec Antoinette Célestine Lion, il était père de deux enfants.
Pendant la guerre, il était réfugié à Aix-les -Bains (Savoie) avec sa famille et ses parents. Il fut arrêté le 19 juillet 1944 par la police allemande et incarcéré à la prison de la caserne Curiale de Chambéry. Le 21 août 1944, à la veille de la libération de la ville, il fut transporté avec 17 autres prisonniers dont douze Juifs jusqu’au stand de tir des Charmettes où il fut exécuté à la mitrailleuse.
Une plaque commémorative a été apposée en leur mémoire contre le mur extérieur du stand de tir des Charmettes - "Ici sont tombés 17 patriotes fusillés par les allemands le 21 août 1944".
Chambéry (Savoie), 21 août 1944 : stand de tir des Charmettes
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Savoie 961W 31.— Arch. Dép. Aube, acte de naissance vue 303. — Mémorial Genweb. — Notes Annie Pennetier.

Michel Aguettaz

Version imprimable