Né le 30 mai 1890 à Varennes-sur-Allier (Allier), tué le 16 mars 1943 à Varennes-sur-Allier (Allier) ; marchand de bois ; victime civile.

Fils d’Antoine Baudet, restaurateur et d’Anne Cuisset, Claude Bonnet était négociant en bois de chauffage à Varennes-sur-Allier (Allier).
Il fit son service militaire en 1911 dans le recrutement de Roanne (Loire) sous le matricule 1595. Incorporé le 10 octobre 1911 au sein du 22e régiment d’infanterie, il passa dans la réserve le 8 novembre 1913. Il fut rappelé le 1er octobre 1914 au sein du régiment d’infanterie de Bourgoin. Le 14 juillet 1915, il fut blessé au bras droit au bois de la Gruerie. Il fut réformé temporairement et proposé pour gratification le 16 octobre 1916 et se retira alors à Varennes-sur-Allier. Il fut probablement versé à ce moment-là au sein du 5e régiment d’infanterie coloniale.
Il avait épousé Marcelline Dupuis le 8 septembre 1917 à Varennes-sur-Allier (Allier) dont il aura au moins un fils.
Il fut réformé définitivement le 2 septembre 1919 et reçut la médaille militaire le 16 juin 1920.
En 1936, il était marchand de bois avenue de Chazeuil à Varennes-sur-Allier (Allier).
Il aurait été tué « à l’ennemi » le 16 mars 1943 à Varennes-sur-Allier (Allier) dans des conditions que nous ne connaissons pas. Les responsabilités sont probablement à chercher du côté des troupes allemandes stationnant au camp de Saint-Loup (Allier) ayant provoqué plusieurs morts. Le AVCC le recense comme militaire tué.
Son décès ne figure pas en marge de son acte de naissance. Son nom ne figure pas sur le monument aux morts de Varennes-sur-Allier (Allier).
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 15579, dossier Claude Baudet (nc). — AD Allier, registre militaire de 1910. — Arch. Dép Allier, recensement de population de 1936. — Mémorial GenWeb. — État civil.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable